Reset-it

June 14, 2024

Les neurosciences derrière la publicité : Comment la publicité affecte notre cerveau

PAR Marc Mathys
Dans le monde moderne, nous sommes constamment bombardés de publicités et d’annonces, qu’il s’agisse de panneaux d’affichage, de publicités télévisées, d’annonces numériques ou de promotions sur les médias sociaux. S’il est évident que la publicité est une force puissante qui façonne le comportement des consommateurs, comprendre comment elle affecte notre cerveau d’un point de vue neurologique peut nous donner une idée plus précise de son influence omniprésente.
L’impact de la publicité sur le cerveau
1. Engagement émotionnel et rétention de la mémoire 
Les neurosciences montrent que les réactions émotionnelles sont cruciales pour l’efficacité de la publicité. Lorsqu’une publicité déclenche une réaction émotionnelle – qu’il s’agisse de bonheur, de tristesse ou même de nostalgie – elle active l’amygdale, la partie du cerveau impliquée dans le traitement des émotions. Cet engagement émotionnel est lié à une meilleure rétention de la mémoire, ce qui augmente la probabilité que nous nous souvenions du produit ou de la marque faisant l’objet de la publicité.
2. Activation du système de récompense
De nombreuses publicités sont conçues pour stimuler le système de récompense du cerveau en suggérant que l’achat d’un produit entraînera du plaisir ou de la satisfaction. Cette zone du cerveau, en particulier le noyau accumbens, réagit aux récompenses et est activée lorsque nous anticipons quelque chose d’agréable. En associant les produits à des résultats positifs, les publicitaires exploitent le comportement naturel de notre cerveau qui recherche la récompense.
3. Surcharge cognitive
Le volume de publicités que nous rencontrons quotidiennement peut entraîner une surcharge cognitive, c’est-à-dire que le cerveau est submergé par un trop-plein d’informations. Cela peut réduire notre capacité à nous concentrer et à prendre des décisions réfléchies, ce qui peut conduire à des achats plus rapides et plus impulsifs, basés sur la familiarité avec la marque plutôt que sur une réflexion approfondie.
4. Formation d’habitudes
L’exposition répétée aux mêmes publicités peut entraîner la formation d’habitudes. Les ganglions de la base, une partie du cerveau impliquée dans le développement des habitudes, jouent un rôle important à cet égard. Lorsque certains produits ou marques deviennent familiers à la suite d’une exposition répétée, nous sommes plus susceptibles de les choisir automatiquement, sans trop réfléchir.
Les effets psychologiques de la publicité
Effet de simple exposition
Ce phénomène psychologique se produit lorsque les individus développent une préférence pour des choses simplement parce qu’elles leur sont familières. Les publicitaires exploitent cet effet en veillant à ce que leurs marques et leurs produits soient mis en évidence dans divers médias, ce qui augmente notre exposition et façonne inconsciemment nos préférences.
Preuve sociale et conformité
Les publicités utilisent souvent des preuves sociales, telles que des témoignages de clients ou de célébrités, pour influencer nos décisions. Le fait de voir que d’autres personnes approuvent un produit peut déclencher une réaction de conformité, c’est-à-dire que nous ressentons une pression inconsciente qui nous pousse à nous conformer aux choix des autres.
Atténuer les effets de la publicité
S’il est pratiquement impossible d’éviter complètement la publicité, il existe des moyens d’en atténuer l’impact sur notre cerveau :
Comprendre les stratégies utilisées dans la publicité peut nous aider à reconnaître quand nous sommes manipulés, ce qui nous permet de prendre des décisions plus éclairées.
Consommer en pleine conscience
Prendre le temps de réfléchir aux raisons qui nous poussent à acheter quelque chose – qu’il s’agisse d’un besoin réel ou d’une impulsion dictée par la publicité – peut nous aider à rompre le cycle des comportements automatiques.
L’influence de la publicité sur notre cerveau est complexe et fait intervenir des mécanismes émotionnels, cognitifs et sociaux.
 En prenant conscience de ces influences et en prenant des mesures pour contrôler notre exposition et notre réaction aux publicités, nous pouvons prendre des décisions plus autonomes concernant les produits que nous choisissons d’acheter et les marques que nous choisissons de soutenir.
 

Partager:

Catégorie:

Non classé

Tags:

No tags

À PROPOS DE

Bonjour, je suis Marc, le créateur du programme Reset-it et conférencier TedX.

POSTES CONNEXES

Le buzz autour de “Safe” : L’obsession moderne de la sécurité
Les coûts cachés de notre programmation, de notre conditionnement et de nos croyances sur le lieu de travail
L’illusion de la normalité : comment la programmation, le conditionnement et les croyances façonnent notre réalité

POSTES SÉLECTIONNÉS

Un grand entretien avec Inga Fay !!!

À PROPOS DE MOI

May 7, 2024
Pourquoi votre entreprise a besoin du programme Reset-it : Un voyage vers la croissance et la transformation organisationnelles

NE MANQUEZ PAS CES

FEED INSTAGRAM

SOCIAL

– BANNER AD –